0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC

[T3 - NOUVELLES IMPLANTATIONS]

Quels enjeux ?


Le nombre des nouvelles implantations d’industries à risque est très modeste. Des freins économiques ou réglementaires sont régulièrement invoqués. Mais il apparait clairement que l’acceptabilité de nouveaux projets par la population reste le plus prégnant. Si l’on veut encore accueillir de nouvelles industries, quelles garanties donner à un territoire, et à ses habitants, que ces implantations seront pérennes et respectueuses de l’environnement comme de la sécurité des populations ?

« Faire d’un territoire de nuisances un territoire ressource »


Aujourd’hui, les Rendez-vous majeurs posent 3 questions à Julien LAHAIE, Directeur de la Mission Lyon Vallée de la Chimie à la Métropole de Lyon, qui porte un projet de territoire prenant en compte les risques et les PPRT.

La Mission Lyon Vallée de la Chimie est née au début des années 2010, d’une volonté conjointe de la Métropole de Lyon et des industriels implantés le long du Rhône au sud de Lyon. Ce territoire, qui concentre 10 sites Seveso seuil haut sur une bande de quelques kilomètres, est emblématique des enjeux liés à la présence d’industries à risques. Enclavement, mauvaise image, manque d’attractivité, difficultés de renouvellement et de réorientations industrielles… Aujourd’hui, les actions se multiplient et les premiers résultats commencent à émerger.

Les plates-formes industrielles : un outil d’attractivité et de sécurité


Aujourd’hui, Amaris pose donne la parole à Julien JACQUET-FRANCILLON, secrétaire général adjoint du Syndicat National des Ingénieurs de l’Industrie et des Mines (SNIIM), qui co-organise le débat [T3 - Les plates-formes : un outil d’attractivité et de sécurité].

L’intégration de plusieurs unités de fabrication appartenant à des entreprises ou à des groupes différents sur une même plateforme constitue un facteur clé pour la compétitivité des industries chimiques. C’est en s’appuyant notamment sur ce levier que l’industrie chimique allemande se situe aujourd’hui au 4ème rang mondial et au 1er rang sur le continent européen.